La directive Nitrates oblige à adapter la stratégie de fertilisation.

2.12.2020

Contrôle de l'état des cultures.
Épandage d'engrais.

La directive Nitrates limite fortement les quantités de nitrates et les temps de fertilisation, ce qui ne permet pas d'atteindre un rendement et une qualité optimaux.  La conséquence en est une baisse de rentabilité des exploitations. Pour assurer son avenir, il est nécessaire d'adapter la stratégie de fertilisation. Des systèmes de capteurs intelligents y aident l'agriculteur.

ISARIA Pro Active im Einsatz

Le problème.

La directive Nitrates limite de plus en plus la fertilisation azotée des surfaces agricoles. Aujourd'hui, la quantité d'azote qui peut être appliquée sur un hectare de surface utile agricole est inférieure à celle qui était autorisée dans le passé.

Le renforcement de la directive Nitrates s'explique par la hausse des valeurs de nitrate dans les eaux souterraines, les effets de serre liés à l'élevage intensif et les critiques envers l'agriculture qui émanent de la population.

La quantité d'engrais est désormais mesurée au potentiel de rendement.

Beispiel wie die Düngermenge am Ertragspotential gemessen wird

Un exemple : compte tenu de son rendement de l'année précédente (8 t) un agriculteur a le droit d'épandre 200 kg d'engrais d'après le besoin en engrais déterminé. Vu qu'il n'exploite pas pleinement ses potentiels de rendement, le rendement chute à 7 t. Le prochain besoin est déterminé sur cette base et ne s'élève plus qu'à une quantité d'engrais de 160kg. Ceci se répète ainsi et l'agriculteur est pris dans une spirale descendante.

Probleme bei Düngerüber- und Düngerunterversorgung

Si une même quantité d'engrais est appliquée sur toute une parcelle, le problème suivant se pose : à certains endroits d'une parcelle dont le potentiel de rendement est élevé, les plantes ont besoin de plus d'engrais que la quantité appliquée. Sous-fertilisation et perte de rendement en sont les conséquences. Sur les zones à faible potentiel de rendement, l'application de la même quantité d'engrais peut entraîner une fertilisation excessive. Ceci nuit à l'environnement et gaspille des ressources.

Lösung: Die optimale Düngermenge

La solution.

Une utilisation toujours plus efficace de l'azote est nécessaire pour obtenir malgré tout des rendements élevés et une bonne qualité.

Seul un système de capteurs intelligent peut apporter aux plantes ce dont elles ont besoin. Les produits sont appliqués à l'endroit précis de la parcelle où ils sont nécessaires. Le résultat : des bilans azotés équilibrés et une exploitation optimale des potentiels de rendement.

Les capteurs de végétaux sont compliqués et coûteux ? Faux. L'ISARIA PRO Compact se compose de deux capteurs qui se fixent en quelques minutes sur la cabine du tracteur, par exemple sur les rétroviseurs latéraux. Un capteur de référence installé sur le toit du tracteur pour mesurer les conditions lumineuses complète le système. Le capteur mesure la lumière du soleil réfléchie par les plantes. La quantité d'application optimale en fonction de l'état de la végétation est calculée et transmise à l'outil d'application.

Le capteur de végétaux compatible ISOBUS est intéressant également pour les exploitations de moins de 100 hectares. En plus de la fonctionnalité, l'accent est mis sur la facilité d'utilisation. Toutes les données peuvent être transférées dans l'application en ligne conviviale ISARIA CONNECT.

Funktionalität des ISARIA Pro Compact in Verbindung mit ISARIA CONNECT

Autres articles qui pourraient vous intéresser.

Comment se déroule la mesure avec un capteur de végétaux?

Agriculture de précision pour le réensemencement des prairies.

La directive Nitrates oblige à adapter la stratégie de fertilisation.